C’est la saison des amours, pour les cervidés qui peuplent nos forêts… L’occasion de découvrir un spectacle impressionnant tel que mère nature sait nous les offrir.

Le brame du cerf, kesako ?

De mi septembre à mi octobre, le cri rauque du cerf perce le silence des forêts alentours. C’est un manège bruyant qui s’installe le soir venu pendant un mois, dans le but de séduire la femelle pour l’accouplement.

Le brame du cerf n’est pas qu’un moment de séduction, c’est aussi une méthode d’intimidation pour faire fuir les cerfs étrangers à la harde. C’est un spectacle violent, où les bois s’entrechoquent alors que les cerfs se livrent à un combat sans pitié pour la défense de leur territoire. Il n’est ainsi pas rare que cette lutte acharnée débouche sur des blessures importantes, voire mortelles. 

rien ne « cerf » de courir… 

C’est une scène fascinante, et une occasion exceptionnelle d’observer les cervidés pour quiconque sait se montrer discret et patient.
En effet, la période de fertilité d’une biche est très brève, et pressés par le temps, les cerfs n’hésitent pas à se mettre à découvert dans des espaces moins boisés pour attirer davantage l’attention. 

Pour pouvoir observer et entendre ce petit manège qui se manigance dans nos forêts, pas de mystère: de bonnes chaussures, des vêtements foncés, une paire de jumelles, pas de parfum… et le sens de l’observation. Prenez garde au sens du vent, maintenez vos distances et laissez le temps faire son oeuvre !

Où écouter le brame du cerf ?
Touraine Nature regorge de forêts… Faites un tour du côté d’Ambillou, de Cléré-les-Pins ou de Langeais.

Partager sur

Commentaires

RICHET - le 20 septembre 2018

Bonjour Je suis stupéfait par votre article sur le brame. Je conçois que chacun ait le droit d'écouter le brame mais de là a envoyer les gens au milieu des bois et forêts il y a un pas à ne pas franchir. Sur notre secteur Touraine Nature il n'y a pas de bois ou forêts privés. Or, vous savez comme moi que de pénétrer dans les propriétés privées sans autorisation est passible d'amendes assez fortes. Est-ce cela que vous recherchez en envoyant les quidams chez autrui? Le secteur que vous indiquez dans votre article est justement privé et les propriétaires sont excédés par ces intrusions. Mesdames messieurs, restez sur le bord des routes et faites silence. Vous n'en serez que plus satisfait.

Violaine - le 21 septembre 2018

Monsieur, Bien entendu, il va de soi que nous n’encourageons personne à s’introduire sur une propriété privée ! Fort heureusement, nous comptons sur notre territoire de très nombreux sentiers balisés qui vous conduisent au coeur des forêts sans pour autant vous amener à commettre la moindre infraction. Vous pouvez d’ailleurs vous procurer des cartes à l’accueil de nos offices ou directement sur notre site pour découvrir les 700 kilomètres qui parcourent Touraine Nature.

Lire plus Lire moins

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *