Langeais & Bourgueil
carte-touristique

Exposition de faïences de Langeais

Exposition Lumières

Exposition: les faïences de Langeais


Du 28 octobre au 10 décembre 2017,
Partez à la découverte de l’histoire de la faïence de Langeais, à travers une exposition remarquable de plus de 1000 pièces.

faiences de langais

En ce moment à la Douve :

Pendant plus d’un demi siècle, les faïences de Langeais ont participé à la renommé de la ville. Bleus de Langeais, faïence blanche, colorée, polychromes… À l’occasion de l’exposition organisée par les amoureux du vieux Langeais à l’espace culturel la Douve, découvrez une collection de plus de 1000 pièces, parmi lesquelles des faïences exposées pour la première fois au public.

Vous pourrez également poursuivre la découverte de cet héritage précieux à l’occasion de la parution d’un livre sur « Les briqueteries de Langeais et Cinq Mars la Pile » qui accompagne l’exposition.

faience

Un peu d’Histoire…


Lorsque Charles Héard de Boissimon s’installe à Langeais, en 1839, le travail de l’argile est déjà une activité traditionnelle, mais il n’existe pas d’usine d’envergure. Les faïences, quant à elles, n’en sont encore qu’à leurs débuts.
Il a hérité de son père, fabricant de carreaux et de tuiles dans le Maine-et Loire, de propriétés sur la commune de Langeais, où il possède un fort ancrage familial: son oncle est Casimir Boislève, le maire, et son cousin Julien Boilesve est négociant. Charles de Boissimon s’associe à ce dernier pour ouvrir une usine fabriquant des briques et des carreaux.

faience

Ensemble, ils se lancent notamment dans la construction du pont de Langeais. Entreprise très coûteuse qui va les mener à la séparation. Le pont sera achevé en 1849. Charles de Boissimon reste seul à la tête de “La Fabrique de Langeais”.
Dans un premier temps, l’usine fabrique essentiellement des produits réfractaires. Peu à peu, elle va également s’essayer à la création de faïences fines, à l’aide de techniques toujours plus poussées, et en utilisant un matériau jusqu’alors peu usité: le platine. C’est de là que viendra la réputation des faïences de Langeais.

L’entreprise perdure après le décès de Charles de Boissimon, en 1879, sous l’impulsion de son fils. Mais la production décline peu à peu, jusqu’à sa vente en 1909. Les nouveaux acheteurs tentent de relancer la production artistique mais la guerre éclate, et l’usine abandonne définitivement ses productions de faïence.


Informations pratiques / Exposition Les Faïences de Langeais

Du 28 Octobre au 10 Décembre 2017 / Entrée gratuite

Centre culturel la Douve
21 rue Jeanne d’Arc / 37130 LANGEAIS / 02 47 96 54 39

Ouvert du mercredi au dimanche de 14:00 à 18:00

Exposition organisée par les Amoureux du vieux Langeais.